Paris : Après une course poursuite à 180 km/h, sa BMW s’embrase

Un automobiliste s’est engagé dans une course poursuite avec les forces de l’ordre ce lundi matin.

Il est cinq heures du matin lorsqu’une patrouille de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) repère une BMW qui roule à toute allure. Comme le relate Le Parisien, le conducteur s’engage quai du Louvre « en dérapage ». Comme l’explique une source policière dans le média parisien, « en biais, aux limites de l’adhérence du véhicule ».

Il “a les yeux vitreux, l’élocution bégayante, et sent fortement l’alcool”

Les forces de l’ordre actionnent la sirène et le gyrophare de leur véhicule et le prennent en chasse. Les policiers lui intiment l’ordre de s’arrêter. Le conducteur s’exécute avant de redémarrer sur les chapeaux de roues lorsque les fonctionnaires mettent pied à terre.

Des renforts sont demandés. Le fuyard slalome entre les voitures, brûle les feux rouges et roule à contresens. Il roule à 180 km/h. Il perd soudain le contrôle de son bolide et percute une barrière puis se retrouve projeté d’un trottoir à l’autre.

Son véhicule s’embrase. Un policier explique « Les flammes font trois mètres de haut ». La patrouille de police qui le suivait s’arrête à distance. Les policiers court vers la voiture et réussissent à extraire le conducteur. L’homme est sonné. Conscient, il est légèrement blessé au nez.

Le chauffard est âgé de 41 ans. Selon les enquêteurs il “a les yeux vitreux, l’élocution bégayante, et sent fortement l’alcool”. Il est inconnu des services de police et est bien titulaire du permis de conduire. Le quadragénaire est placé en garde à vue. Les policiers expliquent que, soumis à l’alcootest, « il est tellement ivre qu’il n’arrive pas à souffler ». Il devait être déféré ce lundi soir après être passé par la cellule dégrisement.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️