Paris : Un homme déambule avec un gilet pare-balle et un fusil d’assaut. La BRI intervient.

La Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI) est intervenue à Paris, dans la nuit de dimanche à lundi, après un appel très inquiétant.

Un couple appelle les forces de l’ordre vers minuit et demi. Ils viennent d’apercevoir un individu muni d’un gilet pare-balle et un fusil automatique. Comme le relate Actu17, ils expliquent que l’homme, armé, est entré dans une chambre de bonne de leur immeuble.

À 02h30 une colonne d’assaut de la BRI se positionne

Des effectifs de police sont immédiatement déployés et la BRI se rend sur les lieux. Un périmètre de sécurité est immédiatement mis en place et la circulation des bus déviée. Le directeur de la police judiciaire prend les choses très au sérieux. Comme l’explique une source proche de l’enquête « La police était sans doute sur les dents parce que c’est dans ce même secteur de la capitale que les terroristes du 13 novembre 2015 ont mitraillé les terrasses des restaurants et attaqué la salle de concert du Bataclan ».

Aux alentours de 02h30, une colonne d’assaut de la BRI se positionne face à l’entrée de la chambre de bonne. Les hommes de l’unité d’élite vont frapper à la porte. L’occupant va alors appeler le “17” pour être certain d’avoir affaire à la police. Il ouvre la porte avant d’être interpellé par les forces de l’ordre.

Il s’agit en fait d’un adepte du paintball. Lors de la perquisition, les fonctionnaires découvrent un fusil et un pistolet qui se révéleront être des répliques. Transporté au Commissariat, le joueur de paintball est ressorti libre après des vérifications d’usage.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️