Étampes : Une patrouille de police attaquée par une trentaine d’individus

Véhicule de la BAC endommagé. Photo @PoliceNat91
Véhicule de la BAC endommagé. Photo @PoliceNat91

Les faits sont survenus samedi soir dans l’Essonne quand un équipage de la brigade anticriminalité a été pris à partie par une trentaine d’individus dans le quartier de la Guinette à Étampes.

Ce 19 février 2022, vers 21 heures, un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) qui effectuait une patrouille dans le quartier de la Guinette à Étampes a été prise à partie par une trentaine d’individus.

C’est au niveau du square Cora, un endroit bien connu des forces de l’ordre pour le trafic de stupéfiants que l’incident s’est déclaré. Une fois arrivés sur place, les policiers ont immédiatement été pris à partie par une trentaine d’individus.

Les policiers feront usage de grenades lacrymogènes

Des jets de projectiles dont des pavés ont touché le véhicule des forces de l’ordre. Le véhicule sera criblé d’impacts. Par chance, aucun fonctionnaire n’a été touché. Les policiers feront usage de grenades lacrymogènes pour disperser les agresseurs.

Après avoir pu quitter les lieux, les agents sont revenus quelques instants plus tard avec du renfort pour sécuriser le quartier. L’un des auteurs qui se trouvait encore sur place, a été formellement identifié par les effectifs de la Bac.

Relâché au cours de la soirée

Âgé de 19 ans, il a été interpellé avant d’être relâché au cours de la soirée. Entre-temps, le calme est revenu dans le quartier.

Du côté des syndicats de police, la colère est grande : “Tant qu’il n’y aura pas de réponse pénale à la hauteur des actes, le sentiment d’impunité sera toujours aussi présent et renforcé auprès des auteurs de ces violences“.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️