Perpignan : Le détenu étranglait des chats depuis les barreaux de sa cellule

@actupenit.com

Un détenu du centre pénitentiaire de Perpignan a été placé en garde à vue ce mercredi 23 février 2022.

L’homme est soupçonné d’avoir étranglé des chats avec des draps accrochés au barreaux de sa cellule. Comme le relate L’indépendant, les surveillants ont découvert avec horreur lors d’une ronde les cadavres de sept chats.

Il ne prenait plus son traitement médicamenteux lourd

Les corps se trouvaient à l’aplomb de la fenêtre d’un détenu purgeant une très longue peine. Les chats ont été étranglés au moyen de collets confectionnés avec des draps et accrochés aux barreaux de la cellule.

Le détenu a été extrait de la prison afin d’être interrogé par les services de police pour “sévices graves sur des animaux domestiques”. Celui-ci nie les faits, sans paraître touché par l’atrocité des faits qui lui sont reprochés.

Le détenu est âgé de 33 ans. Une expertise psychiatrique a révélé que, soumis à un suivi médical, il ne prenait plus son traitement médicamenteux lourd. À l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a été hospitalisé en milieu carcéral et sera convoqué ultérieurement devant la justice.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️