Dissuasion nucléaire russe : “Londres, Paris, Berlin et New York pourraient être détruits demain matin”

Au quatrième jour du conflit en Ukraine, Vladimir Poutine a annoncé la mise en alerte de la force de dissuasion russe, comportant une partie nucléaire.

La crainte d’une attaque nucléaire en Europe est forte. Comme l’explique le Général Vincent Desportes, ancien directeur de l’école de guerre “Nous sommes aujourd’hui dans une crise extrêmement dangereuse et totalement différente que celle de la veille.”

“C’est très sérieux “

La guerre a changé de nature. Ce qui veut dire très clairement que si nos dirigeants manquent de sang-froid, Londres, Paris, Berlin et New York pourraient être détruits demain matin. C’est très sérieux.”

Emmanuel Macron convoque un nouveau conseil de défense et de sécurité nationale ce lundi matin à 11 heures annonce l’Élysée. “Ce conseil de défense s’inscrit en suivi du conseil de sécurité et de défense du samedi 26 février au cours duquel des décisions importantes ont été prises”, précise-t-on.

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l’ONU se réunira en urgence lundi, à 21 heures, au sujet de la crise humanitaire en Ukraine, à la demande du président français, Emmanuel Macron.

Hier soir, le Quai d’Orsay invitait les Français se trouvant en Biélorussie à quitter le pays “par la route, sans délai”“via les points de passage frontaliers avec la Lituanie, la Pologne ou la Lettonie.”

Situation similaire concernant les Français “de passage” se trouvant actuellement en Russie. “Il est fortement recommandé aux Français de passage en Russie (touristes, étudiants, professionnels en mission) de prendre leurs dispositions pour quitter sans délai le pays par les liaisons aériennes existantes”, précise également le ministère des Affaires étrangères.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️