Yvan Colonna : Révélations sur les circonstances exactes de sa violente agression

Yvan Colonna
Yvan Colonna Archives

Le parquet antiterroriste (PNAT) a annoncé ce jeudi 3 mars 2022 se saisir de l’enquête concernant l’agression d’Yvan Colonna en prison.

L’ancien berger et militant nationaliste de Cargèse a été violemment agressé ce mercredi par Franck Elong Abé, un détenu djihadiste de 36 ans.

Comme le relate FranceInfo, le PNAT a expliqué ce jeudi dans un communiqué, “Les circonstances des faits et les premiers éléments d’enquête qui semblent en l’état exclure un différend d’ordre personnel motivent cette saisine”.

La scène d’une extrême violence a été filmée par le dispositif de vidéosurveillance

Selon les informations du Monde, Franck Elong Abé est accompagné par des surveillants pour effectuer le ménage dans la salle de musculation de l’établissement pénitentiaire, un travail pour lequel cet « auxiliaire » est rémunéré par l’administration. Yvan Colonna, s’y trouve seul, faisant du sport. Sitôt la porte refermée, l’« auxi », comme on les appelle en détention, se précipite sur lui, saute à pieds joints sur son dos, le roue de coups de poing, avant de lui écraser la trachée, maintenant son pied dessus pendant plus d’une minute. Après quoi, il couvre la tête de sa victime d’un sac en plastique. Quand la porte se rouvre, Franck Elong Abé dit au surveillant : « Colonna a eu un malaise. »

L’indépendantiste corse a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour l’assassinat du préfet Erignac en février 1998. Âgé de 61 ans, il était actuellement incarcéré à la Maison Centrale d’Arles. Yvan Colonna a été hospitalisé dans un état grave.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️