AFFAIRE JUBILLAR : Des nouvelles recherches vont reprendre à Cagnac-les-Mines à l’aide de drones

drone
©️Stéphane Bommert

Alors que la justice devra une nouvelle fois se pencher sur une nouvelle demande de remise en liberté de Cédric Jubillar mardi prochain, des nouvelles fouilles vont débuter à Cagnac-les-Mines lundi.

Les recherches reprennent dans l’affaire Jubillar vont reprendre la semaine prochaine pour tenter de retrouver le corps de Delphine Jubillar. Cette fois, les enquêteurs changent de stratégie. Ils misent sur la voie aérienne pour tenter de déceler des traces de terre retournée, qui pourraient indiquer l’endroit où elle a été enterrée ou des traces de crémation.

Non loin du domicile des Jubillar

Les gendarmes ont donc prévu de déployer leurs drones de haute technologie à partir de lundi si la météo le permet. Les fouilles devraient se concentrer dans un premier temps autour du chemin de Drignac, à proximité de cette ferme brûlée qui avait déjà été au cœur de la précédente campagne de fouilles, non loin du domicile des Jubillar.

Zone d’interdiction temporaire de survol

Comme l’explique le journal La Dépêche, pour permettre aux enquêteurs de travailler sereinement, la Préfecture du Tarn a publié mercredi un arrêté, créant une « zone d’interdiction temporaire de survol » de la commune de Cagnac-les-Mines, entre le 14 mars 8h et le 17 mars 18h.

Pendant ces trois jours, les aéronefs ont l’interdiction de survoler la commune à moins de 120 m d’altitude.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️