En larmes, le directeur de la prison d’Arles raconte comment Yvan Colonna a été agressé dans son établissement. Regardez

Capture Vidéo

Devant l’Assemblée nationale, Marc Ollier et Corinne Puglierini, directeur et ancienne directrice de la maison centrale d’Arles, sont revenus ce mercredi sur l’agression du militant indépendantiste corse et son contexte.

Lors de cette audition, le directeur de la prison a craqué en racontant l’agression d’Yvan Colonna. Le directeur n’a pas pu retenir ses larmes en lâchant : “Je ne connaissais pas Yvan Colonna, mais c’était tout de même un être humain“. Pour lui, le meurtrier d’Yvan Colonna à la prison d’Arles “voulait se payer quelqu’un de connu“, a estimé mercredi le chef de cet établissement à l’Assemblée nationale, disant ne pas croire à l’explication d’un “blasphème” prononcé par le détenu corse.

Jusqu’au 2 mars, aucun de vous n’en avait entendu parler. Qu’est-ce qu’il pouvait faire pour être connu et pas être le petit djihadiste inconnu parmi X en France? Agresser (…) qui, sinon le plus connu sur la prison, Yvan Colonna“, a déclaré Marc Ollier lors d’une audition devant la commission des lois.

C’est mon sentiment, c’est mon impression, je n’ai pas de preuves“, a ajouté celui qui a pris ses fonctions le 1er mars, veille de la violente agression d’Yvan Colonna, qui purgeait une peine de prison à perpétuité pour l’assassinat du préfet Claude Erignac en 1998 à Ajaccio.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️