Soutenez-Nous Sur :

Pontivy : Le contrôle d’identité dégénère. Un chien s’attaque à un gendarme

chien
Illustration ©️Pixabay

A la suite d’un refus de contrôle d’identité, les gendarmes de Pontivy sont revenus le lendemain chez l’individu. Un gendarme a été mordu par le chien des prévenus.

Les faits se sont produits le 6 octobre dernier quand les gendarmes procédaient au contrôle de deux fumeurs de cannabis. C’est là qu’un individu à vélo est arrivé en diffusant de la musique à fond sur son enceinte portable. Il s’est arrêté à proximité du contrôle. Les gendarmes lui demandent de baisser le son et de s’éloigner un peu.

Mais l’individu refuse de baisser et refuse également de donner son identité. Sa compagne, qui habite dans l’immeuble d’à côté, alertée par l’agitation, sort sur son balcon, insulte les gendarmes, puis descend avec son chien, un malinois.

Elle se dirige alors vers les gendarmes, enlève la muselière de son chien pour selon elle, “faire comprendre qu’il était là”.

Pendant ce temps-là, son compagnon fait tournoyer son enceinte pour empêcher les gendarmes d’approcher. Les militaires décident de partir. Mais le lendemain, ils reviennent, à six heures du matin.

Ils frappent à la porte du couple. La femme les insulte, refuse d’isoler son chien. “C’est eux qui ne m’en ont pas laissé le temps“, se défend-elle. Quand elle ouvre, le chien mord la main d’un des gendarmes qui tentait de l’attraper. Le chien est confié à la SPA.

le couple a été jugé devant le tribunal ce jeudi 7 avril. À la barre, la femme explique: “je n’aime pas les gendarmes”.

Le procureur a requis la condamnation du couple, sans passé judiciaire, à huit mois de prison avec sursis. Il a été suivi par le tribunal qui a aussi ordonné la restitution du chien à sa maîtresse comme l’explique le journal Ouest-France.

Vous aimez nos articles ? Soutenez ACTUPenit.com sur

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️