Présidentielle : Jean Castex va voter… en jet privé et crée la polémique

Jean Castex
Capture d'écran Brut

Jean Castex s’est rendu dans sa ville de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, afin de voter pour les présidentielles.

Le premier-ministre a fait un aller-retour entre Paris et sa ville en utilisant le Falcon gouvernemental et crée la polémique. Jean Castex a décollé de la base aérienne de Villacoublay, dans les Yvelines, pour atterrir à Perpignan à 08h30.

Autant de CO2 qu’un français émet en six mois

Comme le relate La Voix-du-Nord, après son vote, le premier-ministre est remonté dans l’avion pour redécoller en direction de la capitale vers 10h30. Un déplacement qui n’a pas manqué de faire réagir.

Pour le journaliste Loup Espargilière, ce déplacement de 800 km aura émis “4460 kg de CO2 dans l’atmosphère, autant que ce qu’un français émet en 6 mois”.

Comme l’explique le quotidien régional, ce n’est pas la première fois que Jean Castex est épinglé pour ses déplacements réguliers en jets privés.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️