Seine-Saint-Denis : Les policiers glissent le corps d’un homme déclaré mort dans un sac mortuaire et perçoivent “des gémissements”

@ Quentin Mercedes

Des policiers du commissariat de Neuilly-sur-Marne ont effectué un sauvetage pour le moins surprenant.

Un homme de 66 ans avait été déclaré mort après avoir fait un malaise cardiaque le 29 mars dernier. Alors qu’il se trouve dans le sac mortuaire, trois policies repèrent des signes de vie.

Cet éboueur reste plongé dans le comas. Mais il doit d’être encore en vie qu’à l’intervention des fonctionnaires de police, deux gardiens de la paix et un adjoint de sécurité. Tout débute vers 6 heures du matin. L’homme fait la collecte des ordures ménagères et est victime d’un malaise.

Pris en charge par le SAMU, il est déclaré mort vers 06h15 après un intense massage cardiaque. Les secours repartent et les policiers glissent le corps dans un sac mortuaire. Comme le relate Le Parisien, c’est alors que les fonctionnaires perçoivent “des gémissements”. Sidérés, les policiers ouvrent le sac.

Constatant que le ventre de l’homme bouge, ils prennent son pouls et découvrent que des pulsations se font sentir. Les policiers rappellent les sapeurs-pompiers qui leur demandent de “faire des pressions au niveau des doigts afin de voir s’il a des réactions”.

Le phénomène de Lazare

Les secours confirment le verdict, l’homme est vivant et l’intervention des policiers a permis de le stabiliser. Pris à nouveau en charge par le SAMU, la victime est emmenée à l’hôpital. Les médecins ont expliqué qu’il avait été victime du phénomène de Lazare. Il semble que le le relâchement de la pression, après la fin des efforts de réanimation, permet au cœur de se dilater, déclenchant les impulsions et redémarrant le rythme cardiaque. 

Le patient n’est toutefois pas sorti d’affaire. Il a été hospitalisé en réanimation. La hiérarchie des policiers salue le “sang-froid et leur professionnalisme face à une situation peu commune”.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️