Convocation pour pédopornographie : Un gendarme convoqué par… lui-même

© Kevin Bonkendorf Photographie

Un gendarme a reçu une fausse convocation pour des faits de pédopornographie. Le faux document, transmis par mail, était signé de sa propre personne.

Le militaire s’en est amusé sur son compte Twitter, “Je viens d’être convoqué en justice par MOI-MÊME ! Une tentative d’escroquerie ?!!” Avant d’expliquer avec humour qu’il ne comptait pas y répondre car il savait de source sûre, que la gendarmerie n’envoyait jamais ce type de courrier par email. Le gendarme a partagé ce faux avis d’inculpation sur son compte Twitter afin de sensibiliser, une nouvelle fois, à cette tentative d’escroquerie. 

Comme l’explique Le Parisien, cette tentative d’escroquerie par mail, qui aurait fait des milliers de victimes en France, continue de se répandre. Celle-ci vise à demander de l’argent aux victimes en l’échange de leur prétendu silence des pirates qui usurpent l’identité de gendarmes et policiers, faisant croire qu’ils détiennent des preuves (inexistantes).

Au moins trois personnes ont mis fin à leur jour après avoir reçu ce mail, deux autres ont tenté de se suicider. Au moins 120 plaintes avaient été recensées pour un préjudice provisoire de 1,1 million d’euros a expliqué le média parisien.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️