Morts sur le Pont-Neuf : Qui est le policier de 24 ans qui a fait feu ?

Tirs Pont-Neuf Paris
Capture Twitter

Le policier qui a fait feu lors d’un refus d’obtempérer dimanche soir a été placé sous contrôle judiciaire.

Le fonctionnaire, âgé de 24 ans, a interdiction de quitter le territoire « sauf exception », de paraître à Paris, d’entrer en contact avec le service de police auquel il appartient pendant six mois, d’exercer en tant que policier impliquant un contact avec le public, de porter une arme et de contacter les victimes. Il a également une obligation de soins.

Comme le relate La Voix-du-Nord, ce dimanche vers 23 heures, une patrouille de cinq policiers se dirige vers une voiture garée à contresens, feux de détresse allumés, pour la contrôler. Selon le compte-rendu d’intervention de la police, alors que les policiers s’approchent de l’avant de la voiture, celle-ci démarre et « fonce vers un des fonctionnaires qui s’est écarté pour l’éviter », toujours selon ce rapport. « Le seul » policier armé d’un fusil d’assaut a alors ouvert le feu sur le véhicule qui prenait la direction du Pont-Neuf, où il a terminé sa course après être monté sur un terre-plein. Le conducteur et le passager à l’avant sont tués. 

Quel est son parcours ?

Le jeune policier est décrit comme un “collègue exemplaire”. Il est entré dans la police il y a dix-huit mois. Originaire de La Réunion, le jeune homme était en stage à Paris. Comme l’explique le quotidien régional, en février dernier il avait plongé dans la Seine pour secourir une femme qui avait tenté de se suicider.

Son avocat a expliqué ce vendredi matin sur RMC que son client était “broyé”, qu'”il est passé dans une machine à laver”. Celui-ci conteste la mise en examen de son client pour le motif “d’homicide volontaire”. Il défend le motif de “violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner”. En assurant que “son but, c’est de se protéger, de protéger autrui”.

Pour rappel, un syndicat de policiers a appelé à un grand rassemblement ce lundi 2 mai 2022 devant la fontaine Saint-Michel, face au tribunal de Paris.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️