Soutenez-Nous Sur :

Chessy : Un individu interpellé après avoir menacé les policiers de “brûler par dizaines”

Les policiers de Chessy ont interpellé l’auteur de quatre appels consécutifs malveillants au commissariat. Le déséquilibré menaçait de “brûler des policiers par dizaines”.

Ce vendredi 29 avril 2022, les policiers de Chessy en Seine-et-Marne ont reçu plusieurs appels de menaces de la part d’un individu. L’incohérence des propos a rapidement amené les policiers à intervenir au domicile de l’individu.

L’homme a été interpellé une heure après les faits. Son identification n’avait pas été difficile. À plusieurs reprises, l’homme avait donné son nom et prénom aux policiers.

La veille de ses appels, il s’était déjà présenté au commissariat de police pour déposer plainte ” contre la patrie”. Il avait déjà menacé un officier à ce moment-là rapporte le journal actu.fr.

« Vous n’êtes que des vendus, […] vous allez brûler par dizaines bande de gourgandines, […] nous le peuple nous allons vous brûler ». Sur les 4 appels, les menaces reviennent, systématiquement. Il indique également avoir posté des messages sur les réseaux sociaux.

L’homme connu des services de police avait également déposé une plainte contre son psychanalyste. Habitant à Serris, ville voisine de Chessy, il a eu la visite des forces de l’ordre. A 9 h 20, les policiers ont sonné chez lui. Ils ont saisi son téléphone, deux petits bidons d’essence Zippo de 125 ml, avec le briquet posé à côté ainsi qu’un cahier, remplis d’écriture qui, selon les policiers, atteste de troubles mentaux.

Dans le véhicule de police, il “invitera” les policiers à “aller se suicider dans (leurs) vestiaires”.

Conduit au commissariat, il a été directement confié à un médecin psychanalyste avant sa mise en garde à vue. Le diagnostic confirme le pressentiment des policiers : l’homme présente une « anomalie mentale » et son « infraction est liée à sa pathologie ». Il a été hospitalisé.

Vous aimez nos articles ? Soutenez ACTUPenit.com sur

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️