Suresnes : Un nouveau policier en garde à vue après un tir lors d’une intervention pour refus d’obtempérer

Les faits se sont produits ce mardi matin au niveau du pont de Suresnes. Trois individus ont été placé en garde à vue. Un quatrième a été hospitalisé. Le policier est également en garde à vue après avoir fait usage de son arme lors de l’intervention.

C’est vers 5h20 du matin qu’une patrouille de police ordonne à un automobiliste de s’arrêter pour un contrôle à Saint-Ouen. Mais l’individu au volant du véhicule avec des vitres teintées, refuse d’obtempérer et accélère. Une course-poursuite s’engage.

Des renforts sont demandés pour stopper le véhicule en fuite qui se dirige ers les Hauts-de-Seine. En arrivant sur les quais de Seine, l’individu s’engage sur le pont de Suresnes, C’est là que la voiture sera stoppée par une herse.

Les pneus crevés, le véhicule s’est immobilisé quelques mètres plus loin. Les fonctionnaires se sont approchés afin d’interpeller le conducteur et ses passagers explique ACTU17. Mais impossible de voir à l’intérieur du véhicule à cause des vitres teintées.

L’un des agents a alors donné des coups dans la vitre arrière afin de la briser. Il tenait son arme à la main. C’est la que le coup de feu est parti. La balle blessera un individu assis à l’arrière, au niveau de la cuisse. Le fonctionnaire a été placé en garde à vue juste après les faits. Il va devoir s’expliquer sur les faits. Il pourrait s’agir d’un tir accidentel.

Le blessé a été évacué vers l’hôpital Beaujon à Clichy. Une enquête a été ouverte concernant le refus d’obtempérer. Une seconde pour violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique concernant le policier.

Nous apportons notre soutien à l’agent et savons à quel point ce genre d’intervention est difficile à gérer. Soutien aux Forces de l’Ordre.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️