Soutenez-Nous Sur :

Il viole une jeune femme à Nancy : Le suspect avait déjà tué une grand-mère de 82 coups de couteau

© actupenit.com

Un homme a été interpellé à Nancy. Il est soupçonné du viol d’une jeune femme de 22 ans. Il avait été condamné en 2010 à 20 ans de prison pour un meurtre sordide.

En effet, alors qu’il cambriolait le domicile d’une grand-mère de 79 ans à Bourbourg, près de Dunkerque, en 2008, Nicolas Alba l’avait tué de 82 coups de couteau. La cour d’assise du Nord l’avait alors condamné à 20 ans de prison.

Il fait l’objet d’une libération conditionnelle

Mais voila, l’homme a un parcours carcéral exemplaire. Le procureur explique, “Le 15 décembre 2020, il bénéficiait d’un placement extérieur, en quartier de semi-liberté, probatoire à une libération conditionnelle alors qu’il était incarcéré au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville”. En décembre dernier, il fait l’objet d’une libération conditionnelle.

Comme le relate Actu17, une décision prise alors qu’une double expertise psychiatrique avait montré que “le risque de récidive n’était pas avéré” et que l’administration pénitentiaire faisait état d’un “parcours pénitentiaire sans aucune difficulté”.

Le 27 avril dernier, il croise le chemin d’une jeune femme de 22 ans. La victime rentrait de son travail. Armé d’un couteau, il l’a menace et l’emmène à l’abri des regards. Après l’avoir violé, il l’a menace de “mort, ainsi que sa famille, si elle venait à déposer plainte”. Il prend ensuite la fuite a détaillé le procureur.

Confondu par une trace ADN

Il sera confondu par une trace ADN découverte sur l’écharpe de la victime. Lorsque les enquêteurs la passe au fichier nationale automatisé des empreintes génétiques (FNAEG), elle correspond à cet homme déjà connu de la justice, Nicolas Alba. Âgé de 37 ans, il a été interpellé ce lundi. S’il a nié les faits au début des interrogatoires, il a ensuite expliqué “n’avoir aucun souvenir des faits mais dit regretter ce qu’il s’est passé avec cette demoiselle”. Une expertise psychiatrique a montré qu’il ne souffrait d’aucune pathologie mentale. Il a été déféré ce mercredi et incarcéré.

Vous aimez nos articles ? Soutenez ACTUPenit.com sur

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️